Consultant Actuaire

« MA MÈRE EST LA PERSONNE CLÉ DE TOUT MON PARCOURS ACADÉMIQUE. JE LUI DOIS TOUT... »

Merci de te prêter au jeu pour l' interview «  Mon métier »  sur PRENEZLESFEUILLES. Pourrais-tu te présenter brièvement à nos abonnés ?

Je me nomme Samuel GBARI, consultant Actuaire.

Et si tu nous parlais des personnes et / ou des événements qui t’ont marqué et ont été déterminants pour la suite : un prof, une expérience vécue , un ami …

Ma Mère est la personne clé de tout mon parcours académique. Je lui dois tout depuis mon apprentissage de la lecture et de l'écriture jusqu'aux études supérieures. Elle a toujours été particulièrement attentive à mes difficultés scolaires et a su m'orienter avec ses conseils avisés et pratiques de Conseillère Pédagogique. Je me souviens qu'elle nous faisait lire des livres pendant les grandes vacances scolaires. "D'abord lis tes 10 pages pas plus, ni moins ! Ensuite, fais-en le résumé dans ton cahier de lecture et tu pourras enfin aller jouer tranquillement.", me disait-elle !

Quel que soit l'ami qui passait par la maison, tout le monde était soumis à la même « diet littéraire ». Avec du recul, je me rends compte que cela m'a énormément aidé pour les exercices tels que les commentaires composés où je pouvais faire référence à toutes ces lectures et ainsi enrichir mes textes. Par ailleurs, le fait de m'avoir obligé à faire systématiquement le résumé de mes 10 pages de lecture quotidienne m'aide encore énormément aujourd'hui par exemple pour envoyer un mail ou simplement répondre à cette interview.
MERCI MAMAN  !

Quant à ma passion pour les Maths, celle-ci est venue en étudiant avec celui que j'appelle affectueusement "Maître" Stéphane H . Il était lui-même passionné par les maths et l'enseignement, passion qu'il a sue naturellement nous communiquer. Tout paraissait plus simple avec Stéphane H. ! Ce qu'il m'a appris c'est la méthode qu'il faut pour disséquer un problème, le formuler et le résoudre. Il est arrivé à démystifier des disciplines comme l'Arithmétique et en plus à nous montrer l'application dans le monde réel de ces concepts notamment en cryptographie pour cette discipline susmentionnée.

Je pense en effet qu'avoir la pleine conscience des applications réelles de certaines disciplines les rend plus attrayantes à l'apprentissage. Avoir des profs expérimentés comme M. Dogbo, Léonard K. au Lycée Classique et par la suite Tontons B.K. et K.D. (pour ne citer que ceux-là) à l'INPHB n'a fait que renforcer cette passion pour les maths. C'est l'occasion pour moi d'avoir une pensée pour tous ces profs qui ont sacrifié de leur temps et de leur personne pour nous former intellectuellement.  Merci !

Avais -tu une idée de ce que tu  voulais  faire quand tu  étais  au second cycle ?   et qu’en est -il actuellement ? 

Au second cycle, je n'avais pas une idée très claire de ce que je voulais faire. Devenir Ingénieur à une époque peut-être ? Ou devenir comme mon Oncle ? Avec du recul, je pense que la Vision se clarifie avec le temps mais aussi en s'exposant à une variété d'activités et surtout en discutant avec des aînés en fonction. Petit à petit, cette Vision se construit et devient plus évidente à un moment donné. Aujourd'hui, je suis Ingénieur mais d'un autre type. Je me définirai comme un Ingénieur de la donnée.

Parles-nous de ton métier actuel, l'actuariat. En quoi consiste t- il ?

Je suis Actuaire Consultant.
Pour faire simple, un Actuaire est un Ingénieur du risque. On retrouve l'Actuaire principalement dans les sociétés d'assurance et les fonds de pensions. L'Actuaire est par exemple celui qui va calculer la prime d'assurance que vous devez payer pour vous assurer contre un sinistre automobile. Alors même que vous n'avez pas encore été victime du sinistre ou que vous ne le serez probablement jamais, comment fait-il pour vous fixer un prix aujourd'hui... ?

Si on regarde attentivement, de façon générale, une entreprise fixe le prix de vente de son produit en connaissant son prix d'achat (ou coût de production) auquel elle rajoute sa marge (bénéfice). En assurance, c'est un peu différent : le coût de production (coût du sinistre) n'est pas connu d'avance, ce qui rend complexe la fixation du prix de vente qui est la prime d'assurance que vous payez. C'est à ce niveau que l'Actuaire rentre en scène en déployant son arsenal de techniques basées sur la théorie des probabilités. Cette mission de tarification est une des missions de l'Actuaire parmi tant d'autres.

Comment es-tu arrivé à ce métier ? (choix, hasard, famille) ?

Je vous disais précédemment que la Vision s'éclaircit en discutant avec les ainés. C'est précisément là ce que j'ai personnellement eu à expérimenter. J'ai entendu parler de ce métier par hasard par un aîné qui allait embrasser des études supérieures d'Actuariat alors que j'étais en première année d'Ingénieur Statisticien Economiste à l'ENSEA. J'ai par la suite approfondi ma connaissance de ce métier en faisant des recherches sur internet et en discutant avec d'autres aînés en poste dans des compagnies d'assurance de la place.

Quand on pense vie professionnelle , on pense salaire et important montant, le metier d'actuaire est-il bien rémunéré ? Dirais-tu que c’est un métier d’avenir ? Pourquoi ?

La rémunération dépend du niveau de la fonction occupée et du nombre d'années d'expérience professionnelle . Je ne dirai pas que c'est un métier d'avenir mais plutôt que c’est un métier de tout temps. Au-delà, de toutes ces considérations, je pense que les compétences du futur sont la capacité d'adaptation et la capacité d'apprentissage rapide. Ces deux capacités permettront à n'importe qui de tirer son épingle du jeu dans ce monde si changeant avec la technologie. Une importance spéciale devra être accordée aux compétences informatiques vu l'omniprésence de cette technologie.

Quel est le parcours pour embrasser cette profession ? 

Le parcours classique pour embrasser cette profession se résume ainsi :

-   Etudes supérieures de Mathématiques ou Economiques (Minimum Licence)

- Master en Actuariat dans une école accréditée (système francophone) ou Passage d'examens professionnels (système anglosaxon)

Un Mot de fin que pense tu de la plateforme PLF (www.prenezlesfeuilles.com ),  conseils…   

Cette plateforme est une initiative à encourager. Elle devrait en effet

« AIDER LES LYCÉENS À AFFINER PLUS RAPIDEMENT LEUR VISION PROFESSIONNELLE DÈS LES BANCS ET AINSI RENFORCER LEUR DÉTERMINATION DANS LA RÉALISATION DE LEURS OBJECTIFS ACADÉMIQUES» en adéquation avec cette Vision.

Bonne continuation !

1 commentaire sur « Consultant Actuaire »

  • Merci Mr Gbari Samuel pour cet article fort enrichissant. On sent dans votre parcours la rigueur, la discipline, l’esprit critique, la logique et l’amour du travail bien fait.
    Merci à “Prenez les feuilles” d’avoir révélé Mr Gbari.
    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *